L’unité ISTCT « Imagerie et Stratégies Thérapeutiques des pathologies Cérébrales et Tumorales » est une unité mixte de recherche créée début 2012 (Dir. Myriam Bernaudin) du CNRS, du CEA et de l’Université de Caen Normandie (UNICAEN) hébergée au GIP CYCERON à Caen.

ISTCT s’intéresse à certains mécanismes physiopathologiques en oncologie et neurologie, et vise à développer des stratégies thérapeutiques ou d’imagerie biomédicale innovantes, en particulier par la mise au point et la validation de nouveaux radiopharmaceutiques, pour des pathologies tumorales et cérébrales (tumeurs cérébrales, lymphomes, hypoxie/ischémie cérébrale…). ISTCT conduit des recherches fondamentales, pré-cliniques et cliniques, et associe des travaux multidisciplinaires en chimie, radiochimie et biologie. …).

Cette unité regroupe une cinquantaine de personnes associant des cliniciens, chercheurs/enseignants-chercheurs, techniciens/ingénieurs et étudiants de différents horizons (chimie, radiochimie, biologie, médecine, pharmacie, physiopathologie, imagerie biomédicale), favorisant le développement de recherches transversales et translationnelles. Elle se compose de deux équipes d’expertises complémentaires :

L’équipe CERVOxy « Hypoxie, physiopathologies cérébrovasculaire et tumorale » (Resp. Myriam BERNAUDIN & Samuel VALABLE) mène des recherches en particulier dans le domaine de l’hypoxie/ischémie et des tumeurs cérébrales (glioblastomes, métastases cérébrales). Cette équipe combine des approches en imagerie multimodale (IRM, TEP) et de stratégies thérapeutiques incluant des thérapies moléculaires, cellulaires, nanoparticules ainsi que la radiothérapie dont l’hadronthérapie (en lien avec le programme ARCHADE, en utilisant et/ou développant des modèles précliniques pertinents vis-à-vis de la clinique.

L’équipe LDM-TEP « Laboratoire de Développement Méthodologique en Tomographie par Emission de Positons » (Resp. Louisa BARRÉ & Cécile PERRIO) développe des radiopharmaceutiques destinés à la recherche pré-clinique et clinique pour la Tomographie par Emission de Positons (TEP). Cette équipe combine des recherches méthodologiques et appliquées en radiochimie (carbone-11, fluor-18, gallium-68), radiomarquage de radiopharmaceutiques, et évaluation in vitro par des techniques d’autoradiographie et in vivo par imagerie TEP (métabolisme, pharmacocinétique, affinité, spécificité…) dans des modèles animaux pathologiques. Le LDM-TEP assure, en conformité avec la réglementation, la préparation des radiopharmaceutiques pour les essais cliniques.