Partenaires

CNRS
Nom tutelle 1
Nom tutelle 4


Rechercher

Déconnexion

Accueil > Actualités

LABEX "IRON"

publié le

Labex IRON :
Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology and Neurology
(Radiopharmaceutiques innovants en Oncologie et Neurologie)

Le Labex IRON est lauréat de la second vague des appels à projet « Investissements d’avenir » pour les « Laboratoires d’excellence ». L’objectif scientifique final de ce labex est le transfert en clinique de radiopharmaceutiques innovants pour l’imagerie par tomographie d’émission de positons (TEP) indispensables pour développer des programmes personnalisés de soins, enjeux de santé majeurs dans les domaines de la neurologie et de la cancérologie. En effet, la réussite de la médecine personnalisée requiert des outils performants pour sélectionner les patients pouvant bénéficier des thérapies ciblées et évaluer précocement la réponse thérapeutique, dans le but d’éviter la toxicité et les coûts inutiles d’une thérapie inefficace. Ce programme translationnel comprend des innovations dans la production de radioéléments, la chimie et la radiochimie, la radiopharmacie, les modèles précliniques et la recherche clinique en imagerie fonctionnelle et phénotypique, en nano-médecine et en radiothérapie moléculaire.
IRON, coordonné par Françoise Kraeber-Bodéré (U892 Inserm-PRES L’UNAM) rassemble 11 partenaires dont l’UMR 6301-CNRS-CEA-Université de Caen Basse-Normandie ISTCT « Imagerie et stratégies thérapeutiques des pathologies cérébrales et tumorales » et en particulier l’équipe LDM-TEP « Laboratoire de Développement Méthodologique en Tomographie par Émission de Positons », dirigée par Louisa Barré et l’équipe CERVOxy « Hypoxie, physiopathologies cérébrovasculaire et tumorale », dirigée par Myriam Bernaudin. Les recherches d’ISTCT ont pour objectifs majeurs de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans certains désordres observés en oncologie et neurologie et de développer des stratégies thérapeutiques innovantes pour ces pathologies ainsi que des nouveaux outils d’imagerie biomédicale adaptés au diagnostic et/ou à l’évaluation de l’efficacité du traitement. C’est à ce titre, qu’au sein de ce labex, LDM-TEP apportera son expertise dans le développement de radiopharmaceutiques innovants pour la TEP et CERVOxy son expertise dans les modèles animaux en neuroncologie, d’ischémie/hypoxie et dans l’imagerie pré-clinique multimodale (TEP/IRM).
Le cyclotron haute énergie haute intensité ARRONAX va permettre d’avoir accès dans les mois prochains à des radioéléments innovants pour des applications diagnostiques (cuivre 64, scandium 44/44m, gallium 68, zirconium 89) et thérapeutiques (cuivre 67, scandium 47 et astate 211) en oncologie. Ce programme s’appuie sur des plates-formes d’imagerie complètes de médecine nucléaire conventionnelle et TEP allant de la pré-clinique à la clinique, telle est le cas de la plateforme Cyceron qui héberge les deux équipes caennaises partenaires de ce labex.
En mettant en réseau des équipes avec des compétences complémentaires allant de la production de radioéléments innovants jusqu’à la recherche clinique, et en établissant des partenariats forts avec l’industrie du médicament, ce programme de recherche doit conduire à des retombées scientifiques, sociales et économiques majeures en Médecine Nucléaire et en Radiopharmacie dans trois axes principaux : neurologie diagnostique, cancérologie diagnostique et cancérologie thérapeutique.
Voir la fiche du labex

Labex IRON